Microsoft, n’oubliez pas vos petits clients pros !!!

Une fois n’est pas coutume je ne vais pas parler de technique, mais plutôt d’un constat pas toujours très positif…concernant mon entreprise et ses clients : les PME.

 

Commençons justement par le plus positif :

– Office 365, “best seller” produit dont le rapport qualité prix est énorme et qui en fait un produit très sollicité par les PME, notamment en raison de la simplicité de ses tarifs !

– Windows 10 : stable, peu gourmand, bien sécurisé, ce système est aussi un très bon choix pour la plupart des PME.

Résultat de recherche d'images pour "logo cloud site:microsoft.com"

 

Mais Microsoft n’a aujourd’hui plus qu’une vision : le cloud !

D’accord sur la vision, la direction, mais il me semble que Microsoft oublie un peu ses propres origines, qui sont toujours les fondations du “système”,  et même plus que cela pour les PME : Office, Windows, Windows Server….au risque de perdre les clients, et aussi beaucoup de partenaires de ces PME.

 

Quelques exemples :

Windows 10 :

Résultat de recherche d'images pour "logo windows 10"Comme je l’ai dit ce système est très efficace… globalement, mais il ne manque pas de poser des problèmes à certaines utilisateurs pros et individuels :
-comment “absorber” les mises à jour de plusieurs Gigas octets qui sont imposées aux utilisateurs (parce qu’on ne peut plus bloquer les mises à jour simplement dans Windows 10) ! Imaginez ce qui se passe tous les mois, ou lors de chaque nouvelle version chez les clients disposant d’une ligne ADSL (ou SDSL) de 1 Mb ou 2 Mb !!! (et croyez moi il y en a encore beaucoup).

– comment comprendre, pour  les clients un peu plus grands gérant plus ou moins leurs parcs par des stratégies afin de maitriser leur parc, que lors de chaque nouvelle version de Windows 10 certains paramètres ne sont plus applicables pour les versions “Pro” de Windows (Microsoft fait régulièrement disparaître des GPO de Windows 10 Pro, pour pousser à l’achat de Windows 10 Entreprise)

– comment interpréter la disparition de la possibilité de passer d’un Windows 10 “Home” vers un Windows Pro à cout raisonnable (cette “mise à niveau” à disparue avec Windows 10, il faut acheter une version complète). Alors même qu’un passage Windows 8 –> Windows 10 est gratuit…

Office 365 :Résultat de recherche d'images pour "logo office 365"

Très beau produit, adopté par de nombreux clients, mais attention il ne faut pas que sa complexité ne “brouille” les utilisateurs et chefs d’entreprise : l’apparition régulière, souvent par défaut pour tous les utilisateurs de nouvelles applications, dont le rôle n’est pas toujours clair et souvent en superposition avec d’autres applications existantes est assez immaitrisable…

 

Azure :

Résultat de recherche d'images pour "logo azure site:microsoft.com"Microsoft n’a plus que ce produit à la bouche, mais bien peu de PME s’y sont encore frottées, et pour de nombreuses raisons :

– la (sur) abondance des produits et services proposés : en fait il y a tellement de produit dans Azure qu’on ne peut pas définir Azure simplement, c’est globalement positif, vecteur de potentiel mais difficile à comprendre pour des non informaticiens (non “initiés“ ?).

– la technicité, la complexité des offres et surtout de leur tarification ne peut actuellement qu’être un sujet de tensions entre un prestataire et son client : autant vendre office 365 (au tarif fixe et défini) est aisé autant le moindre service Azure est délicat et complexe : allez expliquer à un client que sa “simple” sauvegarde dans Azure sera facturée en fonction de variables telles que la rétention, le stockage, des éventuels couts de trafic réseau (mais pas dans tous les sens…) ?

La solution ? La revente ?

Il existe effectivement dans ce cas la possibilité pour un prestataire informatique (Partenaire Microsoft) de revendre les services Azure, soit sous forme de licence Open, soit sous forme de CSP, mais sur ce sujet Microsoft est en train de perdre tout le monde : la complexité des “montages” nécessaires à vendre ces solutions, remplis de pièges est insurmontable pour le client “moyen” et pour la plupart des Partenaires Microsoft de petite taille, qui gèrent pourtant si bien leurs PME clientes.

Pour ne rien arranger, Microsoft et ses intermédiaires brouillent les cartes : les différents interlocuteurs (Microsoft, grossistes, revendeurs) qu’un partenaire possède sont clairement en conflit, dénigrent les solution alternatives pourtant toutes proposées par Microsoft et son écosystème, et surtout s’y perdent techniquement ! (en résumé elles essaient à tout prix – souvent de mensonges- de dénigrer la vente directe !).

Azure restent pour le moment très abstrait pour la plupart des PME et de leurs prestataires, principalement pour des raisons budgétaires !!

Windows Server :

Résultat de recherche d'images pour "logo windows server site:microsoft.com"Toutes les entreprises ou presque ont leur serveur, et très souvent qui fonctionne avec Windows server. Et pourtant Microsoft n’en parle plus, ne communique plus (il n’existe d’ailleurs même plus de documents “papier” et autres plaquettes de fournis par Microsoft sur leur propres produits…).

Il y a eu la disparition des version SBS de Windows Server (certaines PME s’accrochent toujours à leur version 2008 de SBS…).

Et la aussi Microsoft complique la tâche des “moyennes” PME et revient en arrière stratégiquement : les moyennes PME auraient pu être intéressées par les solutions de gestion de stockage incluses dans Windows Server 2012 R2 Standard, mais celles-ci ont été enlevées de la version Standard de Windows Server 2016 au détriment de la version Datacenter (au minimum 4 fois plus chère), invendables auprès des PME.

InTune :

Résultat de recherche d'images pour "logo intune site:microsoft.com"La solution de gestion de parc (je sais ce terme est réducteur..) est séduisante pour les PME : pas besoin d’infrastructure pour gérer leur parc, simple et avec un tarif forfaitaire ! Voila de quoi séduire les PME !

Mais depuis son lancement InTune n’évolue pas beaucoup pour les PME, mais plutôt comme un complément –complexe- des solutions sur site de Microsoft System Center… bien loin des préoccupations des PME.

InTune est il donc toujours stratégique pour les PME, selon Microsoft ? J’aimerais connaître la réponse !

 

Dynamix / Navision / CRM :

Résultat de recherche d'images pour "logo dynamix site:microsoft.com"Ces produits sont soutenus par une toute petite écosphère et très peu encouragés et promus. J’ai l’impression de plus entendre Microsoft parler de partenariats Microsoft / Sales Force ou Microsoft / SAP que de leur propres solutions !

 

 

 

 

En résumé, Microsoft semble aujourd’hui vraiment avoir la tête dans les nuages : le Cloud, et la communication induite ne s’adresse guère qu’au SSII, et aux grandes entreprises.

 

Pour preuve on note aujourd’hui la quasi disparition de Microsoft dans les évènements pour les PME (par exemple le salon des entrepreneurs), pourtant bien fréquentés par les acteurs clé de l’informatique (Google, EBP, Facebook, Orange, …) et l’absence de partenariat avec les acteurs accompagnant les créations d’entreprise (Chambres de commerce, institutionnels,  “aidants” à la création, …).

 

Je ne possède pas les chiffres mais j’imagine aussi assez aisément la diminution du nombre de partenaires Microsoft… perdus dans les méandres des –lourds- circuits de validation Microsoft…

 

Si c’est un parti pris de Microsoft, je ne partage pas !

Si ce n’est pas le cas, alors Microsoft, réveillez vous !! Les trains passent tous les jours et partout, et le pragmatisme des chefs d’entreprises les guide vers ceux qui passent sur leur seuil !!

Il y a de beaux wagons, très prisés (Office 365, Windows, ….) de quoi occuper un grand nombre de Partenaires et d’utilisateurs, si Microsoft le veut bien, en tous cas moi je suis prêt et tous les jours !

A bientôt !!

image

Laurent Gébeau

www.Toutwindows.com

Pour me suivre :

Facebook Linkedin Twitter RSSimage

Leave a Reply

  

  

  

Sujets abordés