Windows 11 : l’application Teams

Microsoft a inclus Teams dans Windows 11.

Mais attention : il ne s’agit pas du Teams de Office 365, mais juste d’une version épurée limitée aux comptes gratuits, dont le nom est traduit en ‘Conversation’, mais l’icône représente Teams :

clip_image002

Hélas la similitude de nom et d’apparence va certainement entrainer des confusions avec l’application Office :

L’icône de la version Windows 11 : clip_image003

L’icône de la version Office 365 : clip_image004

  • Pourquoi cette situation ?

En fait l’équipe Teams est en train d’opérer une transition et Windows 11 était une opportunité de tester le nouveau Teams pour le grand public.

Histoire de Teams

Teams est né publiquement il y a 4 ans, fruit d’un développement rapide par une mini équipe, en ode startup.

Teams connaissait une adoption et une croissance rapide, mais la covid-19 à brusquement accéléré les choses.

Et le ‘petit’ programme développé en mode agile a souffert :

– du coté infra : passer de 10 millions à plus de 100 millions d’utilisateurs en moins d’un an (145 millions mi 2021) est un défi, et bien que Microsoft l’ai relevé cela a posé parfois des problèmes de saturation de datacenters et de lenteurs pour les utilisateurs

– du coté applicatif : adapter aussi rapidement une application à un grand nombre a demandé des compromis : au niveau fiabilité (surtout la première année), au niveau qualitatif (l’interface était particulièrement incohérente et mal localisée au début), mais surtout au niveau performance

En résumé Teams était lourd, lent et consomme beaucoup (beaucoup) de mémoire !

La raison est assez facile à comprendre, Teams étant basé sur des services web, celui-ci inclus son propre explorateur Internet, nommé Electron.

A chaque ouverture d’une app Teams cela consomme de la mémoire et celle-ci n’est pas libérée immédiatement, d’où la consommation excessive de mémoire.

Voici la consommation de Teams après 10 minutes d’utilisation, en fin de journée c’est plus du double :

image

Electron pèse aussi lourd sur la taille du programme Teams.Exe lors du téléchargement, de l’installation et des mises à jour de Teams :

Taille de Teams.exe :

image

Teams 2.0

Pourquoi réinventer une explorateur alors qu’aujourd’hui Windows 10 et Windows 11 en intègrent un : Edge ?

C’est exactement ce que s’est dit l’équipe Teams qui remplace Electron pat Microsoft Edge Webview2, qui est déjà utilisé par Outlook, pour afficher des fonctionnalités provenant de Outlook Web Access.

Microsoft profite de la réécriture de Teams pour améliorer son fonctionnement, notamment la gestion multicompte.

Taille de Teams 2.0 (qui n’inclut pas tout le code) :

image

Windows 11

L’application Conversation est donc la première occasion de tester Teams 2.0, avec seulement un petit pourcentage des fonctionnalités.

Cela permet à Microsoft de proposer Teams gratuitement a tous les possesseurs d’un compte Microsoft, et cela permet de tester à grande échelle le nouveau code.

Mais la confusion est aisée dans Windows 11 :

une recherche dans le menu démarrer donne deux résultats si vous utilisez Teams de Office 365 :

image

Le premier résultat est Teams 2.0 (notez le blanc autour du ‘T’), le second est Teams 1.0 de Office 365.


image

Laurent Gébeau

www.Toutwindows.com

Pour me suivre :

Facebook Linkedin Twitter RSSimage

Sources :

Teams 2.0 Moves Away from Electron to Embrace Edge WebView2 – Office 365 for IT Pros (office365itpros.com)

Introduction to Microsoft Edge WebView2 – Microsoft Edge Development | Microsoft Docs

Leave a Reply

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories (nombre d’articles) :